Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

BannieresCalais

Calais : "Les migrants nous ont décerné le titre de Shower Men"

A la fin du mois de juin, les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL ont effectué leur première mission sur le sol français pour venir en aide aux migrants de Calais venus s’échouer sur le site de La Lande. Une quinzaine de bénévoles nous ont apporté leur aide. Parmi eux, Timothée Chuilon venu du Pays basque.

 

9 douches réparties en 3 blocs de 3 et 15 toilettes en 5 blocs de 3 (deux blocs supplémentaires à venir), tel est le bilan des infrastructures sanitaires construites pour les migrants de Calais par nos équipes depuis le 30 juin dernier, dates à laquelle SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a mis pour la première fois en place une mission sur le sol français. Pour mener à bien cette mission, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a fait appel à des bénévoles venus de toute la France. Certains sont venus aider à la distribution de kits hygiène qui a eu lieu le 30 juin dernier, d’autres, à l’image de Timothée, 23 ans, sont arrivés plus tard pour construire les douches et les toilettes. "Cela faisait déjà plusieurs mois que je m’intéressais à la situation des migrants de Calais. Alors, quand ma femme qui travaille pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL en Birmanie, m’a envoyé l’annonce, je n’ai pas hésité. Avec mon master en environnement et mes compétences techniques, Kien-Vy, chargé de recrutement, m’a rapidement donné sa réponse et je me suis rendu à Calais le 4 juillet."

Timgrd1

De bénévole à permanent

Arrivé sur le site comme bénévole, Timothée, enthousiaste et travailleur a rapidement fait ses preuves : préparation des kits de construction dans les hangars de Dunkerque, acheminement des kits par camion sur le site de La Lande, construction des douches et des latrines…. Une implication qui lui a permis de changer de statut et de passer de bénévole à permanent. "J’avais déjà annoncé mon envie de m’impliquer encore plus dès les premiers jours. Alors, quand nous nous sommes aperçus que le plancher des latrines posait quelques problèmes et que la solution nécessitait une semaine de travail supplémentaire, Céline, la coordinatrice terrain, m’a proposé de superviser ce chantier et je suis resté. Cela a été une très forte expérience pour moi. Les migrants nous ont pas mal aidé et ont surtout fortement apprécié notre travail. A tel point que certains nous ont décerné le titre de « Shower Men »*."

"J’aimerais rester chez Solidarités International"

Si sa mission à Calais a pris fin le 31 juillet dernier, Timothée espère poursuivre son expérience chez SOLIDARITÉS INTERNATIONAL. "Je vais sûrement postuler chez SOLIDARITÉS INTERNATIONAL pour un poste de responsable projet Eau, hygiène et assainissement sur le terrain. J’aimerai vraiment travailler pour cette organisation car j’ai grandement apprécié la dimension humaine de l’association. Ma femme m’en avait déjà parlé, mais là, j’ai pu le sentir et c’est assez précieux. Je partirai là où il y aura du travail même si je suis plus tenté par les pays d’Asie. Et j’espère que cette expérience atypique à Calais va m’aider un peu."

40 jours de travail et un premier bilan

En 39 jours de présence permanente, et en parallèle des activités mises en place par les autres organisations sur place, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL aura réussi à:
-    Distribuer 2820 kits d’hygiène
-    Installer 5 blocs de 3 latrines et 3 blocs de 3 douches
-    Mettre à disposition 2 blocs de latrines supplémentaires
-    Distribuer 600 jerrycans, 600 seaux, 3200 sacs poubelles et 200 poubelles pour environ 3000 personnes
-    Lancer une première dynamique de gestion des déchets
-    Retirer quelques centaines de bouteilles vides de l’intérieur des latrines

*les mecs des douches

Nos équipes ont besoin de votre soutien

JEFAISUNDONBLEU

En savoir plus:

   - Contexte
   - Calais : rendre leur dignité aux migrants sur le sol français
   - Migrants à Calais : fuir pour sauver sa vie

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS