Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

BannieresCalais

Calais : près de 3 000 kits hygiène distribués sous un soleil de plomb

Le premier jour de cette canicule, une opération humanitaire inédite en France a eu lieu le 30 juin 2015 à Calais. 4 organisations non gouvernementales internationales ont décidé d’agir dans le camp de migrants informel de La Lande, en distribuant nourriture et kits hygiène aux 3 000 migrants qui vivent ici.


« Dans la Jungle, on vit comme des animaux, » raconte Rasuli, un Afghan de 23 ans réfugié ici car menacé de mort par les Talibans dans son pays. Comme les 3 000 occupants de ce camp peuplé en majorité de Soudanais, mais aussi d’Afghans, d’Erythréens, d’Iraniens ou d’Irakiens, Rasuli souffre d’un quotidien passé dans la saleté, en ayant faim, sans accès à des soins. Tous ces individus doivent se partager 3 points d’eau et 26 toilettes. « On parle bien d’une urgence humanitaire, assure Thierry Benlhasen, responsable de l’équipe d’urgence, présent sur les lieux. Et c’est pour cela que nous avons décidé d’intervenir. Les personnes ici ne bénéficient que d’un repas par jour alors que nous sommes en plein Ramadan. Et ne parlons pas de l’hygiène dont les standards minimums ne sont pas respectésOn compte déjà des cas de gale et des problèmes liés à l’hygiène ».

Une distribution dans le calme

C’est donc aux quatre coins du camp, sous un soleil de plomb, avec l’aide des associations locales et des migrants eux-mêmes que débute cette première distribution.  La nourriture permettra de couvrir les besoins alimentaires pendant une semaine et les kits d’hygiène aideront les migrants à maintenir un niveau décent pendant un mois. En rangs serrés, dans le calme malgré la chaleur accablante, les migrants attendent en tenant fermement le coupon qui leur a été distribué la veille et qui leur permettra de bénéficier d’un double colis de nourriture et de biens d’hygiène. Tout est en place, les camions remplis de denrées alimentaires et non alimentaires sont là désormais et la distribution peut commencer. « Nous avons donc distribué près de  3 000 kits hygiène, explique Céline Morin de notre équipe d’urgence, qui sont venus compléter la distribution alimentaire organisée elle par le Secours Islamique de France. De leurs côtés, les équipes de Médecins du Monde ont apporté des soins indispensables aux personnes les plus vulnérables et soigné des cas de gale notamment ».

"C'est surréaliste"

Cette opération coup de poing menée sans heurts malgré quelques tensions dû à l’attente et la chaleur par ces 4 organisations plus habituées aux urgences après une guerre ou une catastrophe naturelle aura permis d’éclairer un public divisé sur la question des migrants sur au moins un aspect : que ces personnes vivant dans la New Jungle sont des êtres humains, avec les mêmes besoins primaires que tout autre : manger, boire, s’abriter, se laver. Ils ont choisi de prendre la route pour fuir la répression, les menaces, la guerre, une pauvreté extrême, mais ne s’attendaient pas à trouver sur leur route des pièges comme la Jungle. « C’est surréaliste, » s’étonne un journaliste d’Al-Jazeera. « Que ceci ait lieu en France est hallucinant. Ces gens sont sales et ils doivent crever de faim. Ce qui me surprend vraiment, c’est à quel point ils restent dignes malgré leurs conditions de vie. »

Nos équipes ont besoin de votre soutien

JEFAISUNDONBLEU

En savoir plus:

   - Contexte
   - Calais : rendre leur dignité aux migrants sur le sol français
   - Migrants à Calais : fuir pour sauver sa vie

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS