Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

Thaïlande : Transformation de matières fécales en engrais bio

Depuis 2007, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL soutient les réfugiés birmans vivant dans le camp de Mae La, au nord-ouest de la Thaïlande, en répondant à leurs besoins essentiels en termes d'eau, d'hygiène et d'assainissement. Elle y a installé un système d'unité de traitement des excréments (STU), qui transforme les boues en engrais bio.

Thai 2016 STU Mae-La 680

La contamination des sols dans le camp de Mae La

Créé en 1984, le camp de réfugiés de Mae La était dépourvu de tout système de gestion des déchets et des boues, ce qui a eu un impact lourd sur la santé des réfugiés venus du Myanmar et des populations thaïlandaises des villages environnants. Les moustiques y proliféraient, propageant ainsi les maladies hydriques comme le choléra et la dengue.

Pour répondre à cette situation spécifique, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a décidé de combiner la construction de latrines étanches et une unité de traitement des boues, pour garantir l'évacuation, le traitement et la gestion des boues du camp de Mae La et des villages environnants. L'initiative de construction d'une structure permanente pour un camp provisoire est novatrice en termes d'activités d'assainissement.

Le processus de STU

L'unité de traitement des boues se divise en 3 activités complémentaires, effectuées dans des endroits différents :

  • La vidange des fosses des latrines, dans le camp de Mae La et dans les villages thaïlandais alentours
  • La transformation des boues en engrais bio, sur le site de la STU
  • Les tests d'engrais, sur le site de la STU et sur la parcelle expérimentale sur le terrain, dans le camp de Mae La et dans les villages thaïlandais alentours.

Thai 2016 STU Mae-La diag680

Vers une solution durable ?

L'un des objectifs de ce processus de traitement des boues est d'assurer que l'approche participative et sociale des STU soit préservée et que les populations les plus vulnérables bénéficient de cette activité le plus longtemps possible.

L'installation de l'unité de traitement des boues, et la possibilité de convertir une activité d'urgence en une solution durable avec la création de revenus pour les populations, a grandement contribué à réduire la contamination des sols dans le camp de Mae La. Cette expérience réussie permet aux équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL de continuer à investir dans des projets de STU et de développer de nouvelles approches pour atteindre de meilleurs résultats dans la gestion de l'assainissement dans le camp.

Aidez nos équipes à toujours offrir de meilleures solutions

JEFAISUNDONBLEU

En savoir plus

Thaïlande : "Améliorer le cadre de vie des réfugiés"

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

Plus d'actualités

Newsletter

encart-newsletter

RECEVEZ L'ACTUALITE DE NOS MISSIONS :

S'abonner

Soutenir nos actions

2008-Mai-16.Vincent-Damourette.Thailande-Mae LA 27

 Avec 100€ soit 25€ après déduction fiscale, vous permettez à une famille d'avoir un accès à l'eau potable pendant 1 an.

Je fais un don

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS