Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

Ils n'avaient comme unique source d'eau la mare stagnante

Jamela Adem, 16 ans est de Buk dans l’état du  Nile Bleu au Soudan. Après que la guerre ait éclaté dans sa ville, elle, sa mère et ses trois sœurs avaient pris la fuite pour Maban, conté du  Haut-Nil.
 
Portant ses plus jeunes frères et sœurs ainsi que les biens qu’ils avaient pu emmener, elle et sa famille marchèrent pendant 10 jours, et buvaient de l’eau uniquement dans les quelques mares stagnantes qu’ils trouvaient sur le chemin et survivaient de feuilles et de fruits sauvages. Jamela arriva sur le camp de réfugiés de Batil et toute sa famille était extrêmement mal nourrie, atteinte de diarrhée et d’épuisement. Il y avait seulement un point d’eau dans le camp, qui s’étendait sur 5km et qui était utilisé par 39 000 nouveaux réfugiés.

Toute ma famille était vraiment malade. Nous avions seulement des vêtements que nous portions et nous étions fatigués et déshydratés. Il n’y avait pas assez d’eau, cela nous obligeait ma petite sœur et moi à marcher très loin, et de faire la queue pendant des heures pour remplir de petites quantités d’eau dans des petits récipients cassés qu’on avait réussi à apporter.
 
Charles Maiku, responsable intervention d’urgence pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL 
 
''SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a commencé l’intervention dans le camp de réfugiés Batil après avoir assisté à d’énormes afflux de personnes qui avaient voyagé de Blue Nile et qui étaient arrivées dans des endroits dans lesquelles les services étaient insuffisants. L’intervention de SOLDARITÉS INTERNATIONAL a permis d’assurer un accès rapide à ces services manquants. Maintenant Jamela peut marcher à moins de 500m pour utiliser l’eau des robinets, qui est distribuée par forages motorisés, sans files d'attente, ce qui permet à chaque membre de sa famille d’accéder à 20L d'eau chaque jour. Le projet de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL est de fournir de l'eau potable propre aux réfugiés du Nil Bleu, tout en assurant la construction de latrines appropriées. Le personnel expert en hygiène de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a entamé des campagnes de sensibilisation en étroite collaboration avec les réfugiés comme Jamela, afin de les former sur les bonnes pratiques d’hygiène et de leur fournir les moyens pour faire du savon gràce à des méthodes, ces pratiques garantiront sa famille et ses sœurs d'être en mesure, pour l’avenir, de se protéger et protéger les autres contre les maladies".

 

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

En direct du terrain

Soudan du Sud: les vulnérables de Wau Shilluk

Soudan du Sud: les vulnérables de Wau Shilluk

La déclaration de famine dans l’Etat d’Unity en février attire les regards du monde, mais les problématiques sont bien plus larges, profondes et...
« Les populations sud-soudanaises sont parmi les plus durement touchées par les conflits »

« Les populations sud-soudanaises sont parmi...

Alors que le Soudan du Sud subit encore de plein fouet le conflit entre le gouvernement et les forces rebelles, les besoins des populations, qui sont parfois...
Soudan du Sud : faire face aux violences

Soudan du Sud : faire face aux violences

Camp de déplacés, au Soudan du Sud. Pour faire face aux violences quotidiennes dans une grande partie du pays, des milliers de personnes se retrouvent...
Soudan du Sud : le silence assourdissant des violences

Soudan du Sud : le silence assourdissant des...

Dans le nord du Soudan du Sud, les combats entre l’armée régulière et les groupes rebelles font des milliers de victimes qui fuient vers le Soudan pour...
  • Soudan du Sud: les vulnérables de Wau Shilluk

    Actualités
  • « Les populations sud-soudanaises sont parmi...

    Témoignages
  • Soudan du Sud : faire face aux violences

    En images et vidéo
  • Soudan du Sud : le silence assourdissant des...

    Actualités

Newsletter

encart-newsletter

RECEVEZ L'ACTUALITE DE NOS MISSIONS :

S'abonner

Soutenir nos actions

2012-Juillet-13.Renaud-Douci.SSoudan Avec 120€, soit 30€ après déduction fiscale, vous offrez à quatre familles, l’accès à l’eau potable pendant 1 mois.

Je fais un don

Aidons les réfugiés

affichekitdigniteB

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS