Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

Somalie : "La faim, une conséquence directe du conflit"

somalie, eau
Au bout de cinq ans passés en tant que Chef de mission adjoint en Somalie, Dirir fait le bilan de tout ce qui a changé - et tout ce qui reste à faire, dans un pays pris au piège d’une crise humanitaire.


Dirir est Somalien. Après avoir fui la guerre, il s’est réfugié au Danemark avec sa famille. Il y a fait ses études et, une fois celles-ci achevées, a décidé de revenir dans son pays d’origine afin d’aider ses compatriotes. "Je pense que partir de Somalie au moment de la guerre, a été la bonne décision. Si j’étais resté, j’aurais très bien pu devenir partie du problème. Aujourd’hui, je suis convaincu que j’ai bien fait de revenir. De toute façon, je n’avais pas le choix, c’était comme une obligation, un devoir. Et grâce à mon travail chez SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, j’ai pu voir des sourires sur les visages des gens que nous avons aidés. C’est là que je sais que je suis à ma place".

Une situation humanitaire critique

La Somalie fait toujours face à une des crises humanitaires les plus critiques au monde, en partie parce que le pays est très vulnérable aux catastrophes naturelles, notamment la sécheresse. "Mais il s’agit également d’une crise créée par l’homme. La faim est une conséquence directe du conflit, qui détruit les moyens d’existence et provoque des déplacements de population. La Somalie est prise au piège de la pauvreté". Malgré des situations sécuritaires parfois très tendues, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a toujours fait le choix de rester au plus près de la population en maintenant sa neutralité, en aidant la population sans distinction que celles de leurs besoins primaires : boire, manger et s’abriter. Résultat : "Nous sommes bien acceptés par la population. Nous avons gagné le respect des autorités, des communautés et en particuliers des anciens. Ça a été long et difficile mais aujourd’hui, tous ont compris notre neutralité et nous pouvons ainsi nos rendre dans des zones où d’autres ne peuvent pas travailler".

Renforcer la résilience du peuple somalien

"Alors que le jeu du pouvoir continue entre les différents groupes armés notamment les Al-Shabaab, pour la communauté humanitaire, la question est de savoir comment, malgré ces évolutions politiques et  sécuritaires, renforcer la résilience du peuple somalien afin de les aider à s’échapper du cycle de la pauvreté. Nous nous devons de continuer à répondre aux besoins des Somaliens, notamment en ce qui concerne l’eau, l’hygiène et l’assainissement, ainsi que la sécurité alimentaire et les moyens d’existence. Les trois groupes somaliens (pasteurs itinérants et semi-nomades, les populations qui vivent des fleuves et les communautés agropasteurs) sont menacés par la faim, la soif. Selon moi, on ne pourra pas agir pour améliorer les conditions de vie du peuple somalien sans une meilleure gouvernance. C’est vraiment le facteur clé".

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

Plus d'actualités

En direct du terrain

Somalie : 50% de la population a besoin d’aide alimentaire

Somalie : 50% de la population a besoin...

Conflit, sècheresse, déplacement de population… la situation humanitaire en Somalie est catastrophique. Malgré l’annonce de l’état de catastrophe...
Somalie : secours d’urgence et résilience

Somalie : secours d’urgence et résilience

La Somalie est en proie à une guerre civile depuis 20 ans et des millions de personnes déplacées ont fui le conflit. Depuis 2007, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL...
Somalie : témoignages de familles déplacées

Somalie : témoignages de familles déplacées

Le sud de la Somalie est frappée depuis plusieurs années par les conflits et la sécheresse. Les régions de Lower Juba et de Gedo sont en proie à des...
Somalie : lorsque la faim devient malédiction

Somalie : lorsque la faim devient malédiction

Le camp Nasib, sur la frontière entre le Kenya et la Somalie. Avec 11 000 habitants, Dobley est l'une des villes les plus pauvres de la zone et est...
  • Somalie : 50% de la population a besoin d’aide...

    Actualités
  • Somalie : secours d’urgence et résilience

    Actualités
  • Somalie : témoignages de familles déplacées

    Témoignages
  • Somalie : lorsque la faim devient malédiction

    Actualités

Newsletter

encart-newsletter

RECEVEZ L'ACTUALITE DE NOS MISSIONS :

S'abonner

Soutenir nos actions

SOMALIA-UNREST-TOLL-252472 Avec 132€, soit 33€ après déduction fiscale, vous permettez à deux familles de recevoir des coupons alimentaires, leur pemettant de faire face à leurs besoins les plus urgents.

Je fais un don

Aidons les réfugiés

affichekitdigniteB

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS