Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

Photo-bannire-2

Népal : fournir des abris avant la mousson

A l’approche de la mousson au Népal, les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL redoublent d’efforts pour apporter un soutien essentiel aux populations des régions les plus isolées du pays, durement frappées par deux tremblements de terre successifs le 25 avril puis le 12 mai. Les risques liés à l’hygiène devraient se multiplier, notamment en raison de la faible résistance des abris dans lesquels vivent les personnes sinistrées.

Dès les premiers jours de sa mobilisation dans le district de Sindhupalchok, notre équipe d’urgence a fourni une assistance composée de 300 kits abris et de 1700 kits d’hygiène à plus de 1700 ménages afin de parer à ces besoins immédiats. "Notre priorité reste la fourniture d’un abri à ces personnes afin qu’elles se protègent des pluies de mousson, et minimiser ainsi le risque d’épidémies" explique Thierry Benlahsen, responsable de notre équipe d’urgence. Le renforcement de ces abris avec de la tôle est malheureusement lent en raison des difficultés d’acheminement des matériaux.

 

Couvrir les besoins essentiels

La réponse de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, en partenariat avec Médecins du Monde (MdM), a pour but de couvrir les besoins essentiels de ces populations. "L’hygiène et la santé sont intrinsèquement liées," explique Thierry Benlahsen. Dans les centres hospitaliers gérés par MdM, notre action se concentre sur l’approvisionnement en eau. En effet, les risques majeurs de la mousson, avec ces conditions de vie précaires, sont les maladies hydriques telles que la diarrhée ou la gale.

"Pas le choix"

L’autre priorité de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL est de réhabiliter les réseaux d’eau, qui ont été fortement endommagés, voire détruits, pendant la catastrophe, ce qui permettra à ces populations vulnérables d’assurer plus facilement leur hygiène, en plus des éléments essentiels qui leur ont déjà été distribués (du savon, du dentifrice, des serviettes hygiéniques ou encore un seau).
La mousson devrait durer jusqu’à mi-septembre, période pendant laquelle l’approvisionnement d’aide sera plus difficile, mais tout de même possible. "On n’a pas le choix," insiste Thierry Benlahsen, "Il faut de toute façon aider ces personnes, même si les conditions seront beaucoup plus compliquées avec la mousson." Une saison des pluies à laquelle succédera l’hiver dès le mois de décembre, source d’autres risques pour les plus vulnérables.

Soutenez nos actions au Népal

JEFAISUNDONBLEU 

En savoir plus:

   - Contexte
   - Népal : quels risques et quels besoins pour la population ?
   - Népal : actions d’urgence avant la mousson

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

Newsletter

encart-newsletter

RECEVEZ L'ACTUALITE DE NOS MISSIONS :

S'abonner

Faire un don

NepalModuleDon2 57€ c’est une journée d’eau potable pour une famille rescapées du séisme.

Je fais un don

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS