Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

Notre action

État de Kachin

Plus de 20 000 bénéficiaires en 2014

Le cessez-le-feu de 17 ans entre l’armée du Myanmar (Tatmadaw) et le groupe armé indépendant Kachin (KIO) dans la zone montagneuse semi-autonome de l’Etat du Kachin est rompu depuis juin 2011. De fait, à l’heure actuelle près de 90 000 personnes sont déplacées dans plus de 100 camps dans des zones contrôlées soit par des acteurs gouvernementaux soit par l’organisation indépendante ethnique kachin. Une autre part de la population kachin victime des conflits (environ 20 000 personnes) est egalement refugiée dans des camps de l’autre cote de la frontière, en Chine.

Le conflit s’est fortement intensifié à la mi-décembre 2012, l’armée gouvernementale renforçant ses positions autour du quartier général des rebelles. Deux vagues majeures de combats (d’octobre à décembre 2013 puis en avril 2014) ont déplacé environ 10 000 personnes.

Bien que, d’un point de vue diplomatique, les deux parties se soient engagées dans un processus de paix (à la fois à un niveau national et local) depuis le mois de février 2013, l’incertitude reste de mise, notamment en vue de la reprise des affrontements qui continue de menacer la stabilité de la region et la vie des populations.


Avec le soutien d’OFDA/USAID, d’ECHO, d’OCHA, et d’UNICEF, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a pu mettre en place les activités suivantes
 :   

Hygiene-promotion-session---Dry-Zonepetitformat Construction de latrines semi-permanentes et d’urgence dans les camps de déplacés, de douches communes, de stations de lavages des
mains, d’unités de traitement de l’eau, de forages , de filtres à sable; construction et réhabilitation de captages de rivières avec traitement, de  réseaux de drainage, de puits ; réhabilitation de systèmes de récupération des eaux de pluie ; vidanges des latrines ; gestion des eaux usées ; approvisionnement en eau, tests de la qualité de l’eau ; distribution de kits d’hygiène, de savon ; sessions de promotions à l’hygiène, création et  formations des comités de gestion de l’eau, de l’ hygiène et de l’assainissement à la maintenance des infrastructures, à la gestion des déchets, au suivi des pratiques d’hygiene ;  ; formations aux diagnostics et la réponse d’urgence ; support à la production de légumes (jardins d’intérieur, culture en sacs) ; activités génératrices de revenus (distributions de primes en soutien aux micro-entreprenariats).

État du Rakhine

Plus de 75 000 bénéficiaires en 2014
 
Le Rakhine, 2ème état le plus pauvre du Myanmar, se caractérise par une importante densité de population, un taux de malnutrition important, de faibles revenus, un faible niveau d’équipements en infrastructures auxquels s’ajoutent des risques naturels (principalement tempêtes et inondations) fréquents dans la région. A titre d’exemple, le cyclone Giri a frappé l’état du Rakhine le 22 octobre 2010, ayant affecté  260 000 personnes et impacté lourdement sur leurs abris et securite alimentaire.
 
 
SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a répondu à cette urgence et a aidé les populations à se relever de la crise et à développer leurs capacités de résilience. En juin puis en octobre 2012, deux vagues de violences entre les minorités ethniques Rakhine (bouddhiste) et non officiellement reconnue Rohingya (musulmane) ont entraîné le déplacement forcé d'environ 140 000 personnes. Aujourd’hui, on estime qu’environ 116 000 personnes vivent toujours dans les camps de manière précaire. Depuis octobre 2012, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL mène des actions en matière d’eau, hygiène et assainissement dans les camps les plus peuplés et villages d’accueil affectés de la capitale du Rakhine, Sittwe, mais aussi dans les camps et villages isolés des communes de Pauktaw et Rathedaung. Pour répondre à l’urgence SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a notamment mis en place une opération majeure d’approvisionnement en eau par bateau, pour permettre aux populations déplacées d’avoir accès à de l’eau potable en saison sèche.
 
Le conflit est un enjeu majeur de la stabilité au Myanmar, plaçant  la communauté humanitaire au cœur d’un problème politique qui ne pourra etre résolu qu’en mettant en place des solutions durables dans un contexte très complexe pour l’implementation, car au cœur de vives tensions communautaires.
 
Avec le soutien d’OFDA/USAID, d’ECHO, d’OCHA, et d’UNICEF, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a pu mettre en place les activités suivantes :   
 
Traitement et approvisionnement en eau, construction et maintenance de la station et des unités de traitement des boues  d’épuration, construction de latrines, construction de réseau de drainages, construction de puits,  réhabilitation de bassin, réhabilitation des latrines, vidange et maintenance des latrines, installation de stations de lavage des mains, installation de systèmes de récupération des eaux de pluie, chloration, gestion des déchets, tests de qualite de l’eau,  distribution de kits hygiène, distribution de matériel de nettoyage des latrines,  distribution de filtres à eau en céramique et formations à leur utilisation, sessions de promotion à l’hygiène.

 

Zone sèche

Plus de 21 000 bénéficiaires (directs et indirects) en 2014
 
La Zone Sèche (Dry Zone), au centre de la Birmanie, est caractérisée par son écosystème fragile ayant des effets néfastes sur la disponibilité et l’accès à l’eau. Depuis 2011, SOLIDARITES INTERNATIONAL intervient dans cette région, au Sud de la division de Sagaing et au Nord de la division de Magway. Le dernier programme, mis en œuvre avec le support de la coopération danoise (DANIDA) et s’est terminé en mai 2015. Il avait pour objectif l’amélioration de l’accès à l’eau des villages isolés des communes de Monywa, Yinmabin et Yesagyo. Nos activités visaient à appuyer le renforcement des moyens de subsistance des populations vulnérables dans ces communes de la zone sèche, via une exploitation et une gestion durable des ressources en eau, en particulier par la mise en place de comités de villageois responsables de l’approvisionnement de la communauté en eau.
 
D’inhabituelles inondations ont touché la Birmanie en juillet et août 2015, affectant douze des quatorze Etats et divisions du pays, et environ 1,7 million de personnes. Des pluies torrentielles ont détruit des terres agricoles, des routes, des voies ferrées, des ponts et des habitations : le 30 juillet, le gouvernement du Myanmar a déclaré l'état d'urgence dans les quatre régions les plus touchées dans la partie occidentale du pays: la division de Magway, la division de Sagaing, l'État du Chin et l'État du Rakhine. En réponse a l’urgence, SOLIDARITES INTERNATIONAL a mené des évaluations dans 41 villages de la division de Sagaing. Les résultats de l'évaluation font état d’environ 5000 ménages touchés, plus de 600 points d'eau potable inondés et potentiellement contaminés, d’environ 500 agriculteurs rapportant une perte partielle de leurs champs et d’environ 200 habitations partiellement endommagées par ces inondations.

Floods-in-Sagaing-Division
Activités
: Dans une première phase d’urgence, et durant le premier mois d’intervention, SOLIDARITES INTERNATIONAL se concentre sur le nettoyage et la chloration des points d’eau réservés a la consommation, la distribution de kits de matériels pour la reconstruction des latrines, la distribution de kits d’hygiène et le nettoyage des voies d’accès principales par le biais d’activités de « Cash for Work » (CFW) dans la division de Sagaing.
 
 
 
 
 
 
 
Mis à jour en septembre 2015
 
 
 

Soutenez nos actions

JEFAISUNDONBLEU

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

En direct du terrain

Kachin, Birmanie : des familles constamment en exil

Kachin, Birmanie : des familles constamment en...

En 2011, après 17 années de cessez-le-feu, les violences qui ont éclaté à nouveau dans l’état du Kachin au nord du pays, ont provoqué d’importants...
Myanmar : les tensions au nord Rakhine peuvent impacter nos activités dans le centre du Rakhine

Myanmar : les tensions au nord Rakhine peuvent...

Depuis début octobre 2016, des violences ont éclaté dans le nord de l’Etat du Rakhine. Alors que SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient dans trois...
Myanmar : intervenir après le cyclone

Myanmar : intervenir après le cyclone

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient depuis 2010 dans l’Etat du Rakhine, à l’ouest du Myanmar, auprès des populations déplacées fuyant les conflits...
Birmanie : retrouver des moyens d’existence dans les camps du Kachin

Birmanie : retrouver des moyens d’existence...

La reprise des combats en 2012 dans le Kachin entre l’armée Birmane et les forces de la KIA (Armée pour l’indépendance kachin), entraînant la rupture...
  • Kachin, Birmanie : des familles constamment en...

    Actualités
  • Myanmar : les tensions au nord Rakhine peuvent...

    Témoignages
  • Myanmar : intervenir après le cyclone

    En images et vidéo
  • Birmanie : retrouver des moyens d’existence...

    Actualités

Newsletter

encart-newsletter

RECEVEZ L'ACTUALITE DE NOS MISSIONS :

S'abonner

Soutenir nos actions

myanmar280612 Avec un don de 110€, soit 27,5€ après déduction fiscale, vous permettez à deux familles de recevoir de l’eau potable et un kit d’hygiène.

Je fais un don

Webdoc

Miniature Rohingyas

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS