Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

MYANMAR : Agir à nouveau, aider sans relâche

Le 26 mars dernier, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a été forcée d’évacuer une partie de son personnel de la province du Rakhine, sous la menace des violences qui ont visé les ONG. Nos équipes sont de nouveau sur place pour reprendre l’approvisionnement en eau potable de plusieurs camps de déplacés.

constancedecorde myanmarMalgré les nombreuses contraintes et les risques associés à la reprise des activités, nos équipes sont quasiment retournées au complet dans la capitale de l’Etat du Rakhine, Sittwe. "Nos collègues nationaux font preuve d’un énorme courage, tient à signaler Christophe Vavasseur, responsable de nos opérations en Asie. L’immense majorité d’entre eux ont repris le soutien aux activités ou bien sont disposés à le faire. Et ce malgré la cristallisation de longue date des tensions sur ces personnes qui collaborent avec les organisations humanitaires. Cela tient à la dynamique de solidarité envers les plus démunis que nos équipes successives ont su instaurer au fil de ces 18 derniers mois de présence au cœur d’une des plus alarmantes situations de détresse au monde."

Tout en s’attachant à demeurer discrètes, les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL ont repris en main la gestion de l’approvisionnement en eau dans les camps de Pauk Taw et de Sittwe. "Nos collègues qui sont eux-mêmes déplacés peuvent maintenir les activités d’assainissement et de promotion de l’hygiène car leurs compétences dans ces secteurs et leur motivation à donner accès à ces services de base n’a pas disparu avec le départ forcé des acteurs humanitaires."

Malheureusement, il faut faire encore beaucoup. Tous les acteurs sont loin de pouvoir se redéployer comme auparavant. "L’absence d’acteurs internationaux suffisamment nombreux fait craindre le pire en termes de couverture des besoins humanitaires, voire d’exactions et d’impunité. Tous les signes vont dans le sens d’une aggravation de la situation pour les personnes vivants dans les camps et les villages reculés." Face à un sentiment d’impuissance, l’indignation morale et la révolte par l’action doivent demeurer les fondements de l’action humanitaire. Nos équipes s’y attèlent sans relâche.


Merci aux personnes ayant répondu à notre appel à don du 30 avril 2014. Notre action n’est possible que grâce à vous. Votre soutien est précieux !

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

En direct du terrain

Kachin, Birmanie : des familles constamment en exil

Kachin, Birmanie : des familles constamment en...

En 2011, après 17 années de cessez-le-feu, les violences qui ont éclaté à nouveau dans l’état du Kachin au nord du pays, ont provoqué d’importants...
Myanmar : les tensions au nord Rakhine peuvent impacter nos activités dans le centre du Rakhine

Myanmar : les tensions au nord Rakhine peuvent...

Depuis début octobre 2016, des violences ont éclaté dans le nord de l’Etat du Rakhine. Alors que SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient dans trois...
Myanmar : intervenir après le cyclone

Myanmar : intervenir après le cyclone

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient depuis 2010 dans l’Etat du Rakhine, à l’ouest du Myanmar, auprès des populations déplacées fuyant les conflits...
Birmanie : retrouver des moyens d’existence dans les camps du Kachin

Birmanie : retrouver des moyens d’existence...

La reprise des combats en 2012 dans le Kachin entre l’armée Birmane et les forces de la KIA (Armée pour l’indépendance kachin), entraînant la rupture...
  • Kachin, Birmanie : des familles constamment en...

    Actualités
  • Myanmar : les tensions au nord Rakhine peuvent...

    Témoignages
  • Myanmar : intervenir après le cyclone

    En images et vidéo
  • Birmanie : retrouver des moyens d’existence...

    Actualités

Newsletter

encart-newsletter

RECEVEZ L'ACTUALITE DE NOS MISSIONS :

S'abonner

Soutenir nos actions

myanmar280612 Avec un don de 110€, soit 27,5€ après déduction fiscale, vous permettez à deux familles de recevoir de l’eau potable et un kit d’hygiène.

Je fais un don

Webdoc

Miniature Rohingyas

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS