Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

bandeau-ebola-sierra-leone

Ebola : " 57 entretiens, 11 recrutements "

Ancien expatrié de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, Kien-Vy Lam est de retour au siège de l’organisation en tant que chargé de recrutement et de suivi des expatriés pour la mission Ebola. Depuis le siège, il doit recruter entre six et huit expatriés pour la Sierra Leone, toutes les six semaines. Il nous explique son métier et les contraintes auxquelles il doit faire face pour cette mission pas comme les autres.


En quoi la mission Ebola est-elle différente des autres missions de SOLIDARIÉS INTERNATIONAL en termes de ressources humaines ?

Ebola est en effet une mission bien particulière. D’une part car il s’agit d’aller combattre un virus. En Sierra Leone, pas de guerre ou de catastrophe naturelle comme sur nos autres missions. C’est une mission très éprouvante pour les expatriés, tant sur le plan psychologique que sur le plan physique. Si les rotations ne durent que 6 semaines, les amplitudes de travail sont énormes et le travail sous la combinaison de protection est harassant. Tout cela sans compter les contraintes et psychologiques liées à la peur d’attraper la maladie ou celles liées à la mort quotidienne. D’autre part car les procédures de préparation au départ sont plus longues : le candidat doit suivre une formation spécifique, des briefings psychologiques particulier et se soumettre à des examens médicaux assez stricts. Cela peut freiner certaines personnes…

Pourquoi est-ce difficile de recruter pour ce type de mission ?

Ebola est un virus qui fait peur. C’est la principale contrainte à laquelle je dois faire face avec les candidats au départ. Les candidats potentiels ont besoin d’être rassurés, de connaitre le virus et notre travail au sein du centre de Moyamba. Depuis mon arrivée à ce poste début décembre, j’ai reçu 57 candidats pour des entretiens d’information sur le virus et la mission. Seuls 11 d’entre eux ont été recrutés. Il faut également trouver des candidats qui connaissent le monde de l’humanitaire et ayant des qualifications techniques suffisantes. 

Ton travail consiste aussi à t'assurer du suivi en retour de mission…

Je dois effectivement m’assurer que le retour de mission se déroule correctement. Pendant 21 jours à leur retour, ceux qui reviennent de mission sont sous surveillance, ils doivent me transmettre leur température deux fois par jour. Et puis, il faut qu’ils gèrent leurs proches qui sont parfois très angoissés. A moi donc de les inviter à parler, à expliquer cette maladie. Etre sous surveillance, ce n’est pas être en quarantaine : s’il n’y a pas de symptômes, la vie doit continuer normalement. Mais ce message est souvent difficile à faire passer. Chez SOLIDARITÉS INTERNATIONAL nous imposons aussi un suivi avec un psychologue.

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

En direct du terrain

Sierra Leone : fermeture d’une

Sierra Leone : fermeture d’une "mission...

Dans le cadre de la fermeture de la mission Sierra Leone, nos équipes reviennent sur cette « mission exceptionnelle », qui a fait face à l'une des...
 Ebola : réinstaurer les bonnes pratiques d’hygiène dans les écoles

Ebola : réinstaurer les bonnes pratiques...

Depuis février 2014, l’Afrique de l’Ouest est touchée par l’épidémie Ebola. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL s’est engagée à Moyamba, en Sierra Leone,...
Ebola en Sierra Leone – bilan d'une mission hors normes

Ebola en Sierra Leone – bilan d'une mission...

Le 7 novembre 2015, l'Organisation Mondiale de la Santé déclarait la fin de l'épidémie à virus Ebola en Sierra Leone. Après deux ans et plus de 3500...
Ebola : la lutte contre l’épidémie continue

Ebola : la lutte contre l’épidémie continue

Depuis novembre 2014, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL participe, dans le centre de traitement de Moyamba en Sierra Leone, à endiguer l’épidémie d’Ebola....
  • Sierra Leone : fermeture d’une "mission...

    Actualités
  • Ebola : réinstaurer les bonnes pratiques...

    Témoignages
  • Ebola en Sierra Leone – bilan d'une mission...

    En images et vidéo
  • Ebola : la lutte contre l’épidémie continue

    Actualités

Newsletter

encart-newsletter

RECEVEZ L'ACTUALITE DE NOS MISSIONS :

S'abonner

Soutenir nos actions

Soutenez nos actions

126 €, c’est le coût du matériel complet d’un hygiéniste (gant, masque, bottes, tablier, pulvérisateur).

Je fais un don

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS