Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

bandeau-ebola-sierra-leone

Sierra Leone : fermeture d’une "mission exceptionnelle"

Dans le cadre de la fermeture de la mission Sierra Leone, nos équipes reviennent sur cette « mission exceptionnelle », qui a fait face à l'une des épidémies les plus meurtrières de ces deux dernières années : Ebola.



Disposant d'un système de santé fragile, la Sierra Leone a été l'un des pays les plus durement touchés par le virus Ebola. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL s'est engagée en décembre 2014 aux côtés de Médecins du Monde Espagne dans la gestion d'un centre de prise en charge des malades dans la ville de Moyamba. En charge des activités d'eau, hygiène et assainissement (EHA) dans ce centre, nos équipes se sont concentrées sur la prévention et le contrôle des infections visant à protéger patients et équipes d'éventuelles infections. Elles avaient également la charge de promouvoir les bonnes pratiques d'hygiène au sein de la communauté.

2016 Ebola SierraLeone Sandra-Lamarque-680
Nos équipes Ebola à Moyamba, Sierra Leone / Photo : © Sandra Lamarque pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL

« Ebola est un virus qui fait peur »

Kien-Vy Lam, ancien chargé de recrutement et de suivi des expatriés pour la mission Ebola, se souvient d'une « mission bien particulière : très éprouvante pour les expatriés, tant sur le plan psychologique que sur le plan physique. Les amplitudes de travail sont énormes et le travail sous la combinaison de protection est harassant. Tout cela sans compter les contraintes psychologiques liées à la peur d'attraper la maladie ou celles liées à la mort quotidienne ». « Heureusement, chez SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, nous étions entourés, ajoute Daisy Fargier, responsable du service Audit et Gestion intégrée des Risques (AGIR) et ancienne Administratrice pour la mission Ebola. Nous avons vu un psychologue avant de partir, puis à notre retour. Il y en avait aussi un sur place. Cette présence est indispensable. »

« Une équipe incroyablement soudée »

Après la déclaration de fin d'épidémie puis la fermeture et le démantèlement « défoulant » du centre de prise en charge de Moyamba, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a participé au relèvement du pays en mettant en place des activités EHA dans le « district oublié » de Bonthe, au Sud de la Sierra Leone. Jennifer M'Vouama, chef de mission, décrit la transition : « Nous avions une équipe avec une forte cohésion, qui venait de travailler sur un projet unique. Nous avons donc formé et transféré certains membres de nos équipes vers ce nouveau projet. »

2016 Ebola SierraLeone Daisy-Fargier-680
La guérison des patients est toujours un moment de fête / Photo : © Daisy Fargier pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL

Benoît Zen-Ruffinen a rejoint l'équipe de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL à Bonthe, pour un mois en tant que Responsable EHA. Son travail a consisté à contrôler la qualité du travail effectué sur une dizaine de sites et parfois à rectifier des constructions dans un district relativement négligé par l'aide humanitaire, puisque en partie insulaire et « difficilement accessible, uniquement par bateau ». « La communauté a envie d'améliorer leurs conditions. En cela, le personnel national est très motivé et effectue un très bon travail », explique Benoît, qui ne retire « que du positif » de sa mission et qui espère retourner rapidement en Sierra Leone, « un pays très accueillant ».

La fête dans la rue

Dans un contexte d'épidémie aussi meurtrière et avec des séquelles importantes sur les survivants, la page n'est pas facile à tourner. « Il y a encore de la stigmatisation de patients guéris, informe Jennifer M'Vouama, mais les efforts continuent, même si l'épidémie est terminée. La population a ressenti une grande libération après la déclaration Ebola Free. Les gens, qui n'avaient pas le droit de se rassembler, faisaient maintenant la fête dans la rue. Cela m'a mis la larme à l'œil. »

Aidez nos équipes à venir à bout des épidémies

JEFAISUNDONBLEU

En savoir plus :

Notre action contre l'épidémie Ebola en Sierra Leone
Le blog de nos équipes sur le terrain

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

En direct du terrain

Sierra Leone : fermeture d’une

Sierra Leone : fermeture d’une "mission...

Dans le cadre de la fermeture de la mission Sierra Leone, nos équipes reviennent sur cette « mission exceptionnelle », qui a fait face à l'une des...
 Ebola : réinstaurer les bonnes pratiques d’hygiène dans les écoles

Ebola : réinstaurer les bonnes pratiques...

Depuis février 2014, l’Afrique de l’Ouest est touchée par l’épidémie Ebola. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL s’est engagée à Moyamba, en Sierra Leone,...
Ebola en Sierra Leone – bilan d'une mission hors normes

Ebola en Sierra Leone – bilan d'une mission...

Le 7 novembre 2015, l'Organisation Mondiale de la Santé déclarait la fin de l'épidémie à virus Ebola en Sierra Leone. Après deux ans et plus de 3500...
Ebola : la lutte contre l’épidémie continue

Ebola : la lutte contre l’épidémie continue

Depuis novembre 2014, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL participe, dans le centre de traitement de Moyamba en Sierra Leone, à endiguer l’épidémie d’Ebola....
  • Sierra Leone : fermeture d’une "mission...

    Actualités
  • Ebola : réinstaurer les bonnes pratiques...

    Témoignages
  • Ebola en Sierra Leone – bilan d'une mission...

    En images et vidéo
  • Ebola : la lutte contre l’épidémie continue

    Actualités

Newsletter

encart-newsletter

RECEVEZ L'ACTUALITE DE NOS MISSIONS :

S'abonner

Soutenir nos actions

Soutenez nos actions

126 €, c’est le coût du matériel complet d’un hygiéniste (gant, masque, bottes, tablier, pulvérisateur).

Je fais un don

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS