Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

bandeau-ebola-sierra-leone

Ebola : Objectif zéro cas

Si le nombre de morts attribués à l’épidémie Ebola vient de dépasser les 10 000, le nombre de cas confirmés est à la baisse dans les trois pays les plus touchés par l’épidémie, dont la Sierra Leone. Sandra Lamarque, à la tête de notre Cellule Ebola, explique comment SOLIDARITÉS INTERNATIONAL adapte ses activités face à cette nouvelle phase de l’épidémie.

Ça fait près d’une semaine qu’il n’y a pas eu de cas confirmé dans le district de Moyamba, où SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient depuis le mois de novembre. Il ne faut pas pour autant baisser la garde : le plus gros risque réside maintenant dans ce qu’on appelle les cas 'importés' venant d’autres districts. C’est pourquoi le centre de traitement restera ouvert jusqu’au début du mois d’avril. A partir de ce moment-là, nous n’accepterons plus de patients. C’est le système de santé primaire qui prendre le relais pour accueillir les cas suspects. En revanche, nous allons maintenir un système de veille jusqu’à fin septembre : nous devons être capables de ré-ouvrir le centre dans les 48 heures suivant une alerte Ebola.

À ce stade, le premier défi reste toujours de mettre fin définitivement à l’épidémie.  Le second défi est celui de la relève : après une telle crise, qui a eu un impact considérable sur chaque aspect de la vie quotidienne, comment le pays va-t-il retrouver une normalité ?


Faciliter le retour des élèves dans les écoles

Depuis début mars, nos activités en Sierra Leone s’orientent vers cette phase de transition.

Premièrement, nous allons appuyer la stratégie 'Back To School' du gouvernement. Les écoles sont fermées depuis près d’un an. Pour que la réouverture puisse avoir lieu, elles doivent être désinfectées et équipées en points de lavage des mains. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL va se charger de ces activités dans une centaine des 350 écoles du district. Il faudra également former les professeurs à la détection et à la gestion des cas suspects dans les écoles. Par ailleurs, nous sommes en train de former nos équipes locales pour qu’elles puissent assurer des séances de promotion de l’hygiène adaptées aux enfants.


Renforcer les structures existantes

À travers un appui logistique, nous allons également soutenir le ministère de la santé dans le rétablissement d’un système de surveillance global. En effet, depuis plusieurs mois, le système de surveillance épidémiologique se concentre uniquement sur les cas d’Ebola, ce qui empêche la détection (et donc la prise en charge adéquate) de maladies telles que le paludisme ou la fièvre de Lassa.


Etudier les besoins pour apporter une réponse adaptée

Afin de jauger au mieux l’impact de l’épidémie sur tous les aspects de la vie quotidienne - et dans l’optique d’apporter une réponse adaptée - nous allons mener une étude en collaboration avec notre partenaire Médicos del Mundo España (MDM). Nous allons enquêter auprès des "survivors", ainsi que des familles ayant perdu une ou plusieurs personnes à cause de la maladie. Nous étudierons l’impact de l’épidémie sur les besoins vitaux et les moyens d’existence des personnes touchées (accès à l’emploi et aux services de base par exemple). Nous fournirons ensuite une réponse adaptée à chaque foyer en fonction des résultats. MDM, pour sa part, poursuivra ses actions de soutien  psychosocial sur une plus longue durée auprès de ces mêmes familles. Des activités essentielles si l’on veut minimiser l’impact de cette épidémie sur la vie des Sierra Léonais, et les aider à faire face à l’avenir avec dignité.
 
Photo © Jorge Saeta

En savoir plus :

- Notre action en Sierra Leone : ebola.solidarites.org
- Le blog de nos équipes sur le terrain
- Actu : SOLIDARITÉS INTERNATIONAL rappelle Ebola à l'esprit des français

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

En direct du terrain

Sierra Leone : fermeture d’une

Sierra Leone : fermeture d’une "mission...

Dans le cadre de la fermeture de la mission Sierra Leone, nos équipes reviennent sur cette « mission exceptionnelle », qui a fait face à l'une des...
 Ebola : réinstaurer les bonnes pratiques d’hygiène dans les écoles

Ebola : réinstaurer les bonnes pratiques...

Depuis février 2014, l’Afrique de l’Ouest est touchée par l’épidémie Ebola. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL s’est engagée à Moyamba, en Sierra Leone,...
Ebola en Sierra Leone – bilan d'une mission hors normes

Ebola en Sierra Leone – bilan d'une mission...

Le 7 novembre 2015, l'Organisation Mondiale de la Santé déclarait la fin de l'épidémie à virus Ebola en Sierra Leone. Après deux ans et plus de 3500...
Ebola : la lutte contre l’épidémie continue

Ebola : la lutte contre l’épidémie continue

Depuis novembre 2014, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL participe, dans le centre de traitement de Moyamba en Sierra Leone, à endiguer l’épidémie d’Ebola....
  • Sierra Leone : fermeture d’une "mission...

    Actualités
  • Ebola : réinstaurer les bonnes pratiques...

    Témoignages
  • Ebola en Sierra Leone – bilan d'une mission...

    En images et vidéo
  • Ebola : la lutte contre l’épidémie continue

    Actualités

Newsletter

encart-newsletter

RECEVEZ L'ACTUALITE DE NOS MISSIONS :

S'abonner

Soutenir nos actions

Soutenez nos actions

126 €, c’est le coût du matériel complet d’un hygiéniste (gant, masque, bottes, tablier, pulvérisateur).

Je fais un don

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS