Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

banniere-bangladesh

La lutte contre la pauvreté au Bangladesh – BBC Media Action

VIDEO - Le district de Satkhira est l'un des plus pauvres et des plus sujets aux catastrophes naturelles au Bangladesh, en raison de catastrophes récurrentes et d'actions causées par l'homme. Entre 25 et 34 % de la population du district vit en dessous du seuil de pauvreté. Les franges les plus vulnérables sont ceux qui dépendent du travail journalier dans le secteur agricole. Cependant, ce secteur dépend de monocultures de riz, très vulnérable aux catastrophes chroniques qui affectent la zone.

 

Regardez cette vidéo (en Bangla, sous-titrée en anglais)

Les pertes fréquentes, en plus des faibles opportunités de subsistance, ont un impact très lourd sur la sécurité alimentaire et la nutrition, notamment pour les personnes les plus fragiles. Entre 30 et 37 % des enfants de moins de cinq ans souffrent d'insuffisance pondérale.

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL travaille avec les communautés et les autorités locales pour soutenir l'introduction de techniques agricoles plus résilientes, ainsi que sur la diversification des moyens d'existence, avec le soutien de l'Union européenne. Pendant la mousson, l'eau de pluie sert à remplir les réservoirs dédiés à l'aquaculture. Pendant la saison sèche, un système de rotation de cultures permet de faire pousser des légumes, du riz plus résistant et de l'herbe haute « mele » comme culture commerciale.

Au travers de sa branche caritative Media Action, la BBC produit du contenu mettant en lumière les initiatives de réduction de la pauvreté dans le monde. Dans cet épisode de la série bangladeshi Amrai Pari, plusieurs personnes interviennent, dont un bénéficiaire des programmes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL.

En savoir plus

BANGLADESH : Aider les agriculteurs à faire face aux catastrophes naturelles
BANGLADESH : Une réponse commune aux inondations

Soutenez nos efforts sur le terrain

JEFAISUNDONBLEU

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

En direct du terrain

Bangladesh : quelle réponse après l’afflux de Rohingyas ?

Bangladesh : quelle réponse après l’afflux...

Entre octobre et décembre 2016, 74 000 Rohingyas ont fui les violences dont ils étaient victimes en Birmanie.  Ayant trouvé refuge dans le district de...
Bangladesh : quand l’eau tue en silence

Bangladesh : quand l’eau tue en silence

Chaque jour, au Bangladesh, 20 millions de personnes sont exposées à l’arsenic, un tueur silencieux, présent dans les eaux souterraines du pays et qui...
La lutte contre la pauvreté au Bangladesh – BBC Media Action

La lutte contre la pauvreté au Bangladesh –...

VIDEO - Le district de Satkhira est l'un des plus pauvres et des plus sujets aux catastrophes naturelles au Bangladesh, en raison de catastrophes récurrentes...
VIDEO : Les Rohingya victimes d’atrocités

VIDEO : Les Rohingya victimes d’atrocités

Des milliers de familles Rohingya traversent aujourd’hui la frontière entre le Myanmar et le Bangladesh, fuyant les exactions qui ont déjà fait de trop...
  • Bangladesh : quelle réponse après l’afflux de...

    Actualités
  • Bangladesh : quand l’eau tue en silence

    Témoignages
  • La lutte contre la pauvreté au Bangladesh – BBC...

    En images et vidéo
  • VIDEO : Les Rohingya victimes d’atrocités

    Actualités

Newsletter

encart-newsletter

RECEVEZ L'ACTUALITE DE NOS MISSIONS :

S'abonner

Soutenir nos actions

equiv-dons

Avec 311€ vous permettez la réhabilitation d’un abri pour une famille sinistrée.

Je fais un don

Aidons les réfugiés

affichekitdigniteB

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS