Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

banniere

Kits hygiène : le dernier rempart de la dignité

Si la crise migratoire n'est plus au centre de l'intérêt de médias français et européens, les millions de réfugiés et déplacés à travers le monde continuent de survivre loin de leur pays, de leur foyer, de leur familles, dans des conditions difficiles et parfois indignes du soutien qui devrait leur être apporté. C'est pour cette raison que SOLIDARITÉS INTERNATIONAL relance en 2017 sa campagne d'appel à don ''Kit Dignité''. Ces kits sont distribués tous les jours par les équipes sur le terrain de conflits, de catastrophes naturelles ou de crises chroniques.

 

Calais-kits dignites refugies-Paul Duke

Les équipes de SOLIDARITES INTERNATIONAL composent un kit dignité
© Paul Duke / SOLIDARITES INTERNATIONAL

Composés d'articles - savons, serviettes hygiéniques, brosse à dents, dentifrice... - ayant bien plus de valeur que celle qu'on leur prête, les kits de dignité permettent à celles et ceux qui les reçoivent de conserver une hygiène de base même après des jours, des semaines de marche loin de leur foyer. Ils peuvent aussi comporter des articles essentiels à la tenue du ménage ou s'adapter selon le climat. C'est ainsi que des personnes comme Narges, pakistanaise réfugiée en Afghanistan, Hanan, mère de famille syrienne, ou encore Hadiza au Mali peuvent répondre à l'un de leurs besoins essentiels : celui de préserver leur dignité.

Le camp de déplacés, foyer de maladies

En Syrie, la région d'Alep est le théâtre de violents combats depuis plusieurs années qui ont fait des milliers de victimes, et poussé des millions de personnes loin de chez elles. Elles ne sont pas les bienvenues de l'autre côté de la frontière avec la Turquie et s'amassent dans des camps de déplacés aux conditions de vie désastreuses. En hiver, le vent, le froid et l'humidité viennent s'ajouter à cet environnement insalubre et favorisent d'autant plus la propagation d'infections respiratoires en plus des maladies liées à l'eau insalubre.

C'est dans ces conditions que vivent Hanan, 31 ans, son mari Zakariah, atteint d'hépatite B et leurs trois enfants âgés de 3 à 9 ans. Le petit dernier, handicapé, n'a pas l'usage de ses jambes. Cette famille a dû quitter son foyer et un niveau de vie confortable et trouver refuge dans le camp de Yazibagh, près de la frontière turque. L'absence de toilettes en quantités suffisantes et d'infrastructures sanitaires de base comme des poubelles est criante. ''Nos conditions de vie sont devenues insupportables, raconte Hanan, nous partageons une tente avec deux autres familles, nous sommes malades et les prix de la nourriture ne font qu'augmenter.''

Les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL sont intervenues dans le camp pour construire davantage de toilettes et organiser la collecte de déchets, empêchant la prolifération de nouvelles infections. ''Il y avait partout une odeur nauséabonde, mais maintenant nous faisons plus attention à notre hygiène,'' se réjouit Hanan. La distribution de kits dignité, en plus de donner aux familles les moyens d'assurer un niveau d'hygiène décent, leur permet d'économiser de l'argent pour leurs frais alimentaires, médicaux, etc.

AFG 2015-Khost-kits-680

Dans les camps de déplacés, les conditions d'hygiène peuvent être catastrophiques.
© Sandra Calligaro / SOLIDARITES INTERNATIONAL

L'hygiène pour répondre à tous les besoins

Un autre contexte, mais des défis similaires : Narges était il y a deux ans une adolescente comme toutes les autres à Miramshah, la principale ville du Waziristan, région pakistanaise frontalière de l'Afghanistan. Les combats entre l'armée et les insurgés talibans s'étant répandus dans sa ville, elle et sa famille ont dû quitter le pays et trouver refuge chez leurs voisins afghans, à peine mieux lotis.

Aujourd'hui âgée de 18 ans, Narges habite le camp de Gulan dans la région afghane de Khost. Elle participe à des activités rémunératrices pour subvenir aux besoins de sa famille. ''C'est bon pour notre sécurité et avec l'argent, nous avons pu acheter de la nourriture,'' raconte-t-elle. Elle a également reçu des kits de dignité comprenant des articles d'hygiène tels que du savon, des brosses à dents, du dentifrice, des peignes, mais aussi des vêtements. Une distribution d'argent liquide et d'outils leur a aussi permis de construire des toilettes et des douches pour le groupe de familles qui se partagent un abri collectif dans le camp.

''Pour moi, l'hygiène personnelle est très importante. J'ai donc été heureuse d'apprendre qu'il fallait se laver les mains avant de manger ou après être allé aux toilettes. Comme je travaille à la maison, j'ai aussi appris à stocker l'eau et à la protéger du contact avec les animaux. L'eau est très importante pour nous parce qu'on ne peut pas vivre sans. Nos vies ont pas mal changé pour le mieux ces deux dernières années.''

2016 Mali Tombouctou hygiene 680

Hadiza, dans la région de Tombouctou, au Mali. Elle manque d'eau et ses enfants souffrent de malnutrition
© Tiécoura N'Daou / SOLIDARITES INTERNATIONAL

Quand la sécurité et l'hygiène vont de pair

Sur un autre continent, au Mali, les problématiques sont également liées à l'accès à l'eau et à un manque d'investissement dans l'accès aux services de base. Ces manques n'en sont qu'aggravés par le conflit qui oppose forces gouvernementales aux séparatistes de l'Azawad. Hadiza fait partie des millions de personnes qui pâtissent de cette situation.

Dans la région de Tombouctou, sécurité et hygiène vont de pair, car quand l'un manque, l'autre est forcément mis en péril. ''Quand on n'a pas d'eau, on ne peut pas se laver les mains avant de faire la cuisine ou après être allés aux toilettes,'' raconte-t-elle au sujet d'un quotidien qui voit ses enfants régulièrement tomber malades. Ayant bénéficié de la distribution d'un kit d'hygiène, elle peut faire profiter sa famille de ce bien si précieux qu'est le savon. ''On se rend compte maintenant de la grande importance de l'hygiène.''

En 2017 encore, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL continue à fournir de l'eau potable, à donner accès aux services et à améliorer les conditions sanitaires pour les réfugiés de par le monde.

Aidez nos équipes à faire parvenir des kits dignité à tous les réfugiés

JEFAISUNDONBLEU

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS