Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

banniere

El Nino : comment SOLIDARITÉS INTERNATIONAL anticipe le phénomène dans ses programmes ?

L’année 2016 devrait être une année très fortement impactée par le phénomène El Nino et provoquer selon les régions sècheresses ou fortes pluies. Face à ces conditions climatiques souvent dramatiques pour les populations les plus faibles, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL adapte et anticipe sa réponse par des recommandations pour les missions sur le terrain.

 

Les prévisions météorologiques pour l’année 2016 annoncent que le phénomène El Nino pourrait être bien plus dévastateur que celui de 1997-1998 qui avait causé la mort de 23 000 personnes et coûté entre 35 et 45 milliards de dollars de dommages.  En 2016, ce phénomène risque d’affecter gravement les pays les plus vulnérables aux catastrophes climatiques. Pays qui, par ailleurs, sont souvent les plus pauvres de la planète et largement dépendant de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, trois secteurs très affectés par les aléas climatiques. Outre la sécurité alimentaire, les autres secteurs d’interventions de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL que sont l’accès à l’eau potable et à l’assainissement et les abris sont eux aussi particulièrement vulnérables aux sècheresses ou aux intempéries.

bangladesh ctastrophe réduction

Construction de digues au Bangladesh

Quels impacts sur les activités de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL ?

En 2016, il y a d’importants risques qu’El Nino ait un impact considérable sur le secteur d’intervention Eau, hygiène et assainissement de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL dans certains pays. Parmi les risques les plus importants, on note une recrudescence des flambées épidémiques, des dégâts importants sur les infrastructures tels que les réseaux d’assainissement ou d’eau potable voir la destruction de puits ou de forages dans les zones les plus touchées. Mais la sècheresse ou les inondations provoqués par El Nino peuvent également avoir un impact sur d’autres secteurs d’intervention comme la Sécurité Alimentaire : pertes de récoltes, de bétails, de moyens de productions ou d’infrastructures (canaux d’irrigations, routes, marchés…). Le risque est aussi qu’il y ait un impact sur les prix et la disponibilité des denrées alimentaires et non alimentaires.
Enfin, c’est le secteur Abris,  qui pourrait être impacté par ces aléas climatiques qui pourraient détruire les habitations et les bâtiments publics et restreindre fortement l’accès aux matériaux de construction indispensable à la réparation après une catastrophe.
Tous ces impacts auraient des conséquences communes des plus graves pour les populations  en renforçant leur niveau de pauvreté ou en les forçant à se déplacer, ce qui engendrerait potentiellement des conflits. "C’est la raison pour laquelle les missions de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL travaillent constamment en incluant l’analyse des risques climatiques parmi d’autres dans la conception des programmes dans les zones vulnérables pour inclure des activités de préparation et de mitigation concentrées sur la Réduction des Risques de Catastrophe", insiste Anne-Lise Lavaur, responsable du Département Technique et Qualité des Programmes (DTQP).

haiti réduction risques catastrophe

Reconstruction d'infrastructures en Haïti

Quelles recommandations ?

Afin d’anticiper l’arrivée du phénomène El Nino et les conséquences sur nos secteurs d’intervention, le Département technique et qualité des programmes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a partagé plusieurs recommandations pour les missions sur le terrain dont les populations auxquelles elles viennent en aide sont potentiellement soumises aux conséquences d’El Nino. "Nous préconisions plusieurs choses, explique Julie Mayans, référente technique sécurité alimentaire et moyens d’existence. La première, développer une stratégie locale et nationale de réductions des risques de catastrophes. En particuliers dans les zones à risques et fortement vulnérables aux risques de catastrophes. Nous recommandons aussi d’inclure les projections et des indicateurs de suivi des impacts d’El Nino dans les plans de contingences et de préparation, renforcer les échanges réguliers avec les bénéficiaires sur leur préparation et les réponses éventuelles. D’autres part, nous poussons les missions à inclure des activités de préparation et de mitigation concentrées sur la Réduction des Risques de Catastrophe".

afghanistan réduction risques catastrophe

Développement de nouvelles cultures plus résistantes en Afghanistan

Intégrer la Réduction des Risques de Catastrophes sur le terrain

Les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL mettent donc dans les programmes les recommandations du DTQP en termes de réduction des risques de Catastrophes de manière très concrète. Dans les activités de Sécurité Alimentaire et Moyens d’existence, cela se traduit  par la diversification des revenus afin de limiter le risque de perte, la promotion de la bonne gestion des ressources naturelles durables, l'adaptation des cultures ou encore la construction/ réhabilitation de digues, élévation des routes afin de protéger les terres agricoles des inondations.
Dans le secteur de l’Eau, hygiène et assainissement, nos équipes s’attachent à protéger les points d’eau par exemple et construire des infrastructures résistantes comme des latrines surélevées. Il s’agit aussi pour nos équipes d’aider les populations à anticiper les risques d’épidémies dont le développement est fortement accéléré après des catastrophes en dispensant les bonnes pratiques d’hygiène.
Enfin, en termes d’abris, là aussi il est également possible d’anticiper les risques et de minimiser les répercussions des catastrophes pour les populations en construisant des infrastructures en conséquence : toit lourd contre les tempêtes tropicales, maisons sur pilotis ou construction du socle au-dessus du niveau de la mer.  

Tous ces choix, ces critères d’anticipation, permettront assurément de minimiser les séquelles d’El Nino sur la vie des habitants des pays à risques. Connaitre les bonnes pratiques d’hygiène, savoir reconstruire sur de bonnes bases permettra aussi de sauver des vies si, malgré tout, les infrastructures, maisons et installations sanitaires sont détruites.

Pour nous soutenir

JEFAISUNDONBLEU

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS