Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

banniere

Patrice Franceschi : de l’Afghanistan à Kobané

Ecrivain, aventurier, Patrice Franceschi est aussi, avec Alain Boinet, un des fondateurs de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL dont il a même été président. Rencontre avec le capitaine du trois-mâts d’exploration La Boudeuse, prix Goncourt de la Nouvelle pour son ouvrage Première personne du singulier, à l’occasion des 35 ans de l’association.

De l’aventure et des livres plein la tête

À 17 ans, j’ai décidé de quitter ma famille, j’ai fugué et me suis retrouvé dans la jungle guyanaise où j’ai notamment coupé du bois. Ce voyage m’a permis de trouver mes deux passions qui sont intimement mêlées et ne m’ont plus jamais lâché : la littérature, avec mon premier livre écrit en 1974, et l’aventure, avec ma première expédition l’année suivante. J’ai ensuite décidé de partir avec trois amis à la rencontre des Pygmées du bassin du Congo malgré les mises en garde. Une expérience initiatique lors de laquelle nous avons en effet bien failli mourir de faim, de soif et de maladie.

Patrice-Franceschi-corps-article

Un engagement à toute épreuve

En 1980, j’ai rencontré Alain Boinet avec qui nous partagions l’amour de l’Afghanistan pour monter les Caravanes de l’Espoir. Nous sommes partis là-bas, traversant les frontières clandestinement pour apporter certes peu de choses, mais en tout cas un peu d’espoir à ce peuple de combattants qui luttait depuis tant d’années contre un ennemi bien plus imposant. Le goût de l’aventure humanitaire m’a aussi mené vers d’autres horizons quand, en 1992, Bernard Kouchner m’a demandé de me rendre en Somalie pour le compte de l’Etat français et y organiser sur place l’arrivée des tonnes de riz récoltées auprès des jeunes collégiens et lycéens pour répondre à la famine qui avait frappé la Corne de l’Afrique.

La grande aventure de La Boudeuse

Tour du monde en ULM, remontée du Nil à pied, rencontre des tribus amazoniennes ou papous… J’ai poursuivi mes explorations, jusqu’à ce qu’il y en ait une qui prenne le pas sur les autres. En 1999, j’ai remis à flot la jonque chinoise La Boudeuse avec laquelle j’ai effectué mon premier tour du monde en bateau. Elle a malheureusement coulé en Méditerranée, victime de la pollution des hommes, frappée par un conteneur à la dérive. J’ai ensuite trouvé un autre bateau, un trois-mâts que je n’ai pu me résoudre à appeler autrement, sorte de migration de l’âme d’un navire vers un autre.

Mourir pour Kobané

Depuis le début de la crise en Syrie, j’ai réalisé de nombreux allers-retours au Kurdistan syrien. Ami de longue date de nombreux Peshmergas (nom des combattants kurdes), Hamed Banarmi m’a un jour appelé à l’aide pour que je vienne voir comment aider son peuple à lutter contre Daech. J’ai partagé mon temps pendant deux ans entre le Kurdistan syrien, mes livres et les ministères parisiens pour tenter de convaincre la France et ses alliés d’apporter un soutien politique, humanitaire et économique le plus large possible. J’en ai fait un livre de témoignage Mourir pour Kobané. Quelques mois après, je recevais pour un autre ouvrage, Première Personne du Singulier, le prix Goncourt de la Nouvelle.

Patrice Franceschi en 5 dates

18 décembre 1954 : Date de naissance

1975 : 1re expédition

1980 : 1re Caravane de l’Espoir en Afghanistan

1999 : Naissance de La Boudeuse

5 mai 2015 : Prix Goncourt de la Nouvelle


> Article extrait du dernier numéro de notre Journal Des Donateurs

 

Soutenez notre action

JEFAISUNDONBLEU

 

En savoir plus : 

- Lire nos dernières publications
- Toutes nos actualités

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS