Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

banniere-espace-presse

SOLIDARITES INTERNATIONAL intervient auprès de 26 000 réfugiés maliens (2)

CRISE/MALI Une équipe d’urgence a été envoyée à Fassala, village frontalier avec le Mali, où depuis début février, 1 000 personnes en moyenne arrivent chaque jour, fuyant les combats qui touchent actuellement le Mali.

Venues du Nord de Mali, des familles entières ont mis jusqu’à trois semaines pour gagner la Mauritanie. ‘’A Fassala, elles s’installent dans des abris de fortune, faits de couverture et de bois, nous décrit Hassan El Sayed, notre chef de mission sur place depuis le 15 février. Le HCR ouvre actuellement un camp à une quarantaine de km au nord, plus loin de la frontière, près de Mbeira. Il est mis à disposition par le gouvernement mauritanien pour accueillir les réfugiés. Un transfert quotidien est organisé en camion remorque et permet à 1 000 personnes par jour de s’y installer sous tentes. Mais les arrivées à Fassala restent massives et le transfert des réfugiés prendra du temps. Une action urgente est nécessaire pour aider ces milliers de familles exténuées et diminuer l’impact de cette crise sur les habitants de cette zone de Fassala, "où la sécheresse et ce soudain afflux de population a fait exploser les prix, notamment des denrées de base. Celui de l’eau, par exemple, a été multiplié par cinq.’’

Répondre aux besoins urgents de ces milliers de familles
SOLIDARITES INTERNATIONAL lance aujourd’hui un appel aux dons pour répondre aux besoins urgents de ces milliers de familles. Nous démarrons un approvisionnement d’urgence en eau par camions citernes pour ces 26 000 personnes à Fassala et à Mbeira, en attendant les financements des nos partenaires institutionnels qui nous permettront de déployer la totalité de nos programmes d’urgence : accès à l’eau, mais aussi à l’hygiène et à l’assainissement.
‘‘Cet afflux de population va durer plusieurs semaines, explique Hassan El Sayed. D’après nos estimations, le nombre de réfugiés va doubler. Le village de Fassala, où les conditions sont les plus mauvaises, ne va pas désemplir. Que ce soit à Fassala et à Mbeira, nous allons vite devoir construire des latrines, réaliser des forages, mettre en place des réseaux d’eau potable, distribuer des kits de première nécessité…’’

AGIR - Pour soutenir nos actions auprès des réfugiés maliens, faites un don en ligne.

CONTACTS PRESSE / Renaud Douci - 01 80 21 05 94 / 06 98 96 58 35
Pour toute interview et informations complémentaires, nous vous mettrons en relation avec Hélène Quéau, responsable de nos opérations dans la zone et Hassan El Sayed, notre chef de mission sur place.

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

Contact presse

Pour recevoir nos communiqués, effectuer un interview ou un reportage, merci de contacter :

Tugdual de Dieuleveult
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+33 1 76 21 87 11

Newsletter

encart-newsletter

RECEVEZ L'ACTUALITE DE NOS MISSIONS :

S'abonner

Notre journal

journal-84

Actualités, reportages, éclairages... notre revue trimestrielle permet de comprendre et suivre nos actions sur le terrain.

> Lire le dernier numéro

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS