Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

banniere-espace-presse

NORD KIVU : Une nouvelle fois déplacés

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO. Les populations réfugiées dans les camps improvisés aux alentours de Goma sont une nouvelle fois rattrapées par les violences qui rongent le Nord-Kivu. Devant l’avancée d’un groupe rebelle jusque dans la capitale provinciale, les familles de déplacés ont fui à l’intérieur de la ville, ainsi que dans 4 lieux de rassemblement. En coordination avec les ONG présentes sur place, nos équipes d’urgence se mobilisent pour leur porter assistance.

Elles disaient pourtant se sentir en sécurité. Les milliers de familles qui se trouvaient jusqu’ici dans le camp de Kanyaruchinya ont à nouveau dû fuir dans la précipitation le site improvisé où elles étaient venues se réfugier suite au nouveau regain de violences qui frappe le Nord-Kivu depuis avril dernier. ‘’60 % d’entre elles se trouveraient aujourd’hui à Goma et 40 % dans 4 lieux de rassemblement situés en périphérie de la ville, note Cyril Blin, notre chef de mission depuis Goma. Présentes sur place, nos équipes d’urgence se mobilisent dans le cadre du programme de Réponse rapide aux mouvements de population, mené en partenariat avec l’UNICEF et financé notamment par l’Union Européenne (ECHO).’’
En tout, on estime à 100 000 personnes le nombre de déplacés présents dans les environs de Goma. Elles font parties des 2 millions de déracinés que compte l’est de la RDC, perpétuellement poussés sur les routes par les combats permanents que se livrent les différents groupes armés en présence. Aujourd’hui plus que jamais, l’aide humanitaire est vitale pour ces personnes. SOLIDARITES INTERNATIONAL demande aux groupes armés en présence de respecter et de protéger les populations civiles, notamment en n’entravant pas l’accès des acteurs humanitaires.

Les déracinés du Nord-Kivu
Ces nouveaux évènements mettent en lumière le sort de dizaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants qui ne cessent de fuir pour échapper à la violence. Pour mieux faire comprendre leur situation, l’ONG SOLIDARITES INTERNATIONAL leur dédie une exposition, fruit d’un travail de la photographe Constance Decorde qui s’est rendue sur place, précisément dans le camp de Kanyaruchinya.
Une série de portraits à voir du 19 au 30 novembre à la Rotonde, 6-8 Place de la Bataille de Stalingrad, Paris XIXe.

CONTACT PRESSE Renaud Douci - 01 80 21 05 94 / 06 98 96 58 35 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pour toute interview & information complémentaire, nous vous mettrons en relation avec Catherine Hiltzer, responsable de nos opérations en RDC et Cyril Blin, notre chef de mission à Goma.

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

Contact presse

Pour recevoir nos communiqués, effectuer un interview ou un reportage, merci de contacter :

Tugdual de Dieuleveult
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+33 1 76 21 87 11

Newsletter

encart-newsletter

RECEVEZ L'ACTUALITE DE NOS MISSIONS :

S'abonner

Notre journal

journal-84

Actualités, reportages, éclairages... notre revue trimestrielle permet de comprendre et suivre nos actions sur le terrain.

> Lire le dernier numéro

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS