Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

banniere-espace-presse

Bangladesh : quelle réponse après l’afflux de Rohingyas ?

Entre octobre et décembre 2016, 74 000 Rohingyas ont fui les violences dont ils étaient victimes en Birmanie.  Ayant trouvé refuge dans le district de Cox’ Bazar, au sud du Bangladesh, nos équipes dans le pays ont mis en place une réponse d’urgence afin d’aider au mieux ces nouveaux arrivants ayant tout perdu parfois jusqu’à leur famille entière.


Ils avaient besoin de tout, ils n’avaient plus rien. Voici le constat qu’on put faire nos équipes au Bangladesh. Face au désarroi de l’exil, elles se sont mobilisées pour apporter une aide digne et vitale en urgence à ces milliers de réfugiés totalement démunis.

Fournir de l’eau potable

En l’espace de quelques semaines, nos équipes ont pu mettre en place des solutions concrètes pour les nouveaux arrivants comme pour les populations hôtes contraintes à partager le peu de ressources avec les réfugiés. Elles ont pu  approvisionner des milliers de personnes en eau potable. "Pour ce faire nous avons traité l’eau de la rivière, seule source d’eau en quantité suffisante pendant la saison sèche pour fournir en eau potable des centaines de famille, raconte Fanny Courric, responsable programme eau, hygiène et assainissement, tout juste de retour après plusieurs mois de mission. Nous avons également distribué des filtres céramiques permettant de filtrer l’eau dans une dizaine de villages ou certains puits ne sont pas encore à sec et nous avons construit des latrines."

Bangladesh rohingyas cox bazar

Construire des abris

"Il nous a aussi fallu distribuer des kits abris (des bâches) pour les nouveaux arrivants qui n’avaient nulle part où dormir. Parfois nous avons constaté que 15 personnes pouvaient dormir sous le même toit entassées les unes contre les autres. Comment auraient-elles pu en accueillir ne serait-ce qu’un ou deux de plus ?", poursuit Fanny qui reste inquiète à l’approche de la saison des pluies. "Nous sommes à la fin de la saison sèche. D’ici deux mois, l’eau va tomber en abondance et provoquer de gros dégâts. Malgré le drainage et le matériel de construction fourni par nos équipes, les vents violents et la pluie diluvienne auront raison de ces abris de fortune."

Cibler les enfants, les plus vulnérables

Au-delà de l’eau et des abris, les besoins des refugiés sont énormes. Partis sans rien, abandonnant le peu de bien dont ils disposaient en Birmanie, il a fallu leur fournir un minimum d’aide concrète. "Nous avons pu acheter en urgence du matériel de cuisine, des bassines, des jerricans pour stocker l’eau, du savon ou encore des vêtements… Nous avons également ciblé des écoles, dans les lesquelles les enfants Rohingyas sont autorisés, d’une douzaine de villages afin de venir en aide à près de 5 000 enfants, premières victimes et sans aucun doute les plus vulnérables aux maladies et aux épidémies."

Bangladesh urgence rohingyas

La réponse d’urgence de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL face à l’afflux de réfugiés Rohingyas en chiffres

2369 ''kits de produits non alimentaire'' ont été distribués couvrant ainsi les besoin de près de 13 030 personnes réparties dans 21 villages.
800 ''kits abris'' couvrant les besoins de près de 4 400 personnes réparties dans 5 villages.
314  ''kits latrines'' distrubués, sur la base d'une latrines pour 10 personnes.  
4347 filtres céramiques dans 10 villages et 2 camps informels couvrant les besoins en eau de 4347 familles.
Approvisionnement en eau dans 5 villages (12 points de distribution) pour 600 ménages
Distribution de 50 ''kits enfant'' dans 12 villages couvrant les besoin de 4 995 enfants.

Soutenez nos efforts sur le terrain

JEFAISUNDONBLEU
 

 

Partager cet article

FaLang translation system by Faboba

Contact presse

Pour recevoir nos communiqués, effectuer un interview ou un reportage, merci de contacter :

Tugdual de Dieuleveult
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+33 1 76 21 87 11

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS