Règles de confidentialité et cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus

J'ai compris

banniere-espace-presse

Actualités

Le Rwanda, 20 ans déjà

Pierre Brunet faisait partie de nos équipes humanitaires au Rwanda. Une expérience qui a changé sa vie et qui est à l’origine de 20 ans d’engagement ininterrompu chez SOLIDARITÉS INTERNATIONAL.

Mettons fin à la malnutrition aiguë avec "Génération Nutrition"

Lancement d’une campagne internationale pour mettre un terme aux décès d'enfants liés à la malnutrition aiguë

JOURNÉE MONDIALE DES RÉFUGIÉS : Derrière les chiffres, quelle réalité ?

19 JUIN 2013. Fuyant les conflits, la persécution ou les catastrophes, 43 millions de personnes dans le monde se trouvent loin de leur foyer, voire de leur pays. En cette Journée Mondiale des Réfugiés, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL souhaite faire entendre la voix de ces hommes, de ces femmes et de ces enfants qui n’ont eu d’autre choix que de prendre le chemin de l’exil pour survivre. Au Soudan du Sud, en Syrie, au Liban, au Mali, en Mauritanie, en RDC… Nous sommes à leurs côtés pour leur apporter un toit, de la nourriture, de l’eau potable et la dignité dont tout être humain a besoin pour prendre en main son destin.

La Coordination d'Agen devient la Coordination Humanitaire et Développement !

Paris, le 16 mai 2013 – Trente ans après sa création, la Coordination d’Agen adopte un nouveau nom pour mieux refléter l’identité de ses membres. La Coordination Humanitaire et Développement (CHD) regroupe aujourd’hui une vingtaine des principales associations françaises de solidarité internationale.

Rapport OMS - UNICEF 2013 sur l'accès à l'eau

RÉACTION Alors que l’UNICEF et l’OMS s’étaient félicitées en 2012 d’avoir atteint la ‘’cible des Objectifs du Millénaires pour le Développement (OMD) relative à l’eau’’*, le rapport 2013 publié ce lundi 13 mai par les deux agences onusiennes annonce finalement que 2,4 milliards de personnes n’ont pas accès à l’eau potable, soit un tiers de la population mondiale.

Choléra : une crise humanitaire grave annoncée

A ce jour, l’épidémie de choléra apparue en octobre 2010 en Haïti a déjà affecté 645 000 personnes, soit plus de 6% de la population, et enregistré 8028 décès selon l’OMS(1). Pour 2013, les projections de l’organisation s’élèvent à 120 000 cas, soit l’équivalent du nombre de cas de l’année 2012. D’après l’étude de l’équipe du professeur Renaud Piarroux, Haiti concentre plus de la moitié du nombre de cas de choléra dans le monde et environs 1/3 des décès en 2012.

Le film Water Ink décroche le Grand Prix de la campagne citoyenne 2013

PARIS, 18 AVRIL 2013 / RECOMPENSE. Le jury du Prix de la campagne citoyenne* a attribué le Grand prix à l’agence BDDP Unlimited pour le spot réalisé gracieusement au profit de l’ONG SOLIDARITÉS INTERNATIONAL à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau.

JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU: Faisons couler de l'encre contre l'eau insalubre

3,6 millions de personnes meurent chaque année de maladies liées à une eau non potable & à un environnement insalubre.
Pour mettre fin à cette hécatombe et au silence qui l’entoure, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL lance une vaste campagne de mobilisation et propose au grand public d’agir en signant sa pétition contre la 1e cause de mortalité au monde sur le site votregouttedeau.org
Plus de 118 000 personnes se sont déjà engagées à nos côtés afin que les Nations Unies et les Etats membres prennent maintenant les décisions qui s’imposent pour lutter efficacement contre ce fléau.

Sommet de la Francophonie

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO. Le XIVe sommet de la Francophonie s’ouvre ce samedi à Kinshasa en présence du Président français François Hollande dans un pays classé au dernier rang de l’Indice de Développement Humain (PNUD 2011). En proie à un conflit larvé depuis près de 20 ans, la RDC connait cette année-même un regain de violences armées, dont les première victimes sont les populations civiles. A l’Est, plus de 2 millions de personnes sont aujourd’hui déplacées.

Journée Mondiale de l'Alimentation : des sacs potagers contre la faim

AGRICULTURE URBAINE Environ 1 milliard de personnes vivent aujourd’hui en bidonville, soit 1/3 de la population urbaine. Dans les bidonvilles de Nairobi et les camps de Port-au-Prince et de Thaïlande, l’association humanitaire SOLIDARITES INTERNATIONAL lutte contre la malnutrition dont sont victimes les habitants grâce à une solution simple, accessible et efficace : l’agriculture en sac. A l’occasion du 16 octobre, Journée Mondiale de l’Alimentation, l’ONG et son partenaire le Crédit Coopératif mettent cette technique à l’honneur.

ACCES A L’EAU POTABLE : SOLIDARITES INTERNATIONAL a remis sa pétition en ouverture de la conférence interministérielle

13 MARS 2012, 14H30 En ouverture de la conférence interministérielle du 6e Forum Mondial de l’Eau, l’association humanitaire SOLIDARITES INTERNATIONAL a officiellement remis sa pétition en faveur de l’accès à l’eau potable pour tous à Henri de Raincourt, ministre français de la coopération, et aux 139 délégations ministérielles présentes.

6e FORUM MONDIAL DE L’EAU - L’ACCES A L’EAU POTABLE SELON L’ONU : Des chiffres très éloignés de la réalité

REACTION L’association humanitaire SOLIDARITES INTERNATIONAL est très loin de partager le satisfecit de l’UNICEF et de l’OMS. Dans un communiqué commun diffusé le 6 mars, les deux agences onusiennes se félicitent d’avoir atteint, et même dépassé, la ‘’cible des Objectifs du Millénaires pour le Développement (OMD) relative à l’eau’’.

Afghanistan : le retour des ‘’non-documentés’’

1.6 million d’Afghans avaient trouvé refuge au Pakistan depuis les années 1980. Ils sont 614 000 en 2016 à avoir repris le chemin de leur pays d’origine. Parmi eux, 244 000 n’étant pas enregistrés en tant que réfugiés auprès des autorités pakistanaises se trouvent dans l’impasse : ce statut « non-documenté » les empêche de percevoir une assistance du gouvernement. Ils se trouvent livrés à eux-mêmes dans un hiver glacial et des conditions plus que précaires.

Afghanistan : le témoignage de Narges, réfugiée pakistanaise

Depuis 2009 les forces armées pakistanaises et les Talibans se livrent des combats dans la région du Waziristan, contraignant plus de 290 000 personnes à fuir vers l’Afghanistan. Aujourd’hui,  près de 24 000 d’entre elles se trouvent dans le camp de réfugiés de Gulan, dans la province de Khost, à 10 kilomètres de la frontière avec le Pakistan. SOLIDARITES INTERNATIONAL fournit de l’aide dans le camp depuis 2014 et dans les villages d’accueil de réfugiés alentours depuis septembre 2016.

Afghanistan : pour la protection des ressources naturelles

Pour les populations de la province de Bamyan, l'agriculture et l'élevage sont les principales sources de nourriture et de revenus, mais dépendent fortement des ressources naturelles disponibles. Année après année, les moyens d'existence sont plus durement affectés par des pratiques néfastes solidement ancrées mais aussi par le changement climatique.

Long Format : les défis de Bamyan

Présente en Afghanistan depuis 35 ans, SOLIDARITES INTERNATIONAL vient en aide à la population rurale menacée par les catastrophes naturelle en soutenant des projets agricoles et d’élevages. Dans la province de Bamyan, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL travaille avec les communautés rurales à la protection de leurs pâturages, une ressource tout simplement vitale pour plus de 33 000 personnes.

Long format : un an de vie et de survie dans le camp de Gulan en Afghanistan

Depuis plus d’un an, des milliers de réfugiés pakistanais fuient les combats au Waziristan et traversent la frontière pour rejoindre l’Afghanistan.  Dans le camp de Gulan, dans la province de Khost, les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL leur viennent en aide en leur apportant de l’eau, des toilettes, des douches et des abris. Nous avons mis cette année en image.

Afghanistan : « Accompagner au maximum le personnel local »

Dans un pays où seuls 31% de la population mange à sa faim, Bamyan est une véritable lueur d’espoir à laquelle Manuel Vaxelaire a contribué avec son bagage d’agronome et le climat de confiance créé avec les communautés. Manuel revient d’une mission de près de deux ans à Bamyan, « le coin le moins dangereux d’Afghanistan ». Il revient sur son expérience afghane.

Les réfugiés Pakistanais de Gulan, un an après…

Depuis un an, des milliers de réfugiés pakistanais traversent la frontière afghane tentant de fuir les combats entre l’armée pakistanaise et les Talibans dans la province du Waziristan. Eclairage de Philippe Bonnet, chef de mission en Afghanistan.

Khost : Les efforts s’intensifient à l’approche de la saison chaude

Depuis 35 ans, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL vient en aide aux populations afghanes touchées par les conflits qui accablent le pays. Depuis l’année dernière, ce sont des populations pakistanaises, fuyant les combats entre l’armée et les Talibans pakistanais, qui se réfugient chez leurs voisins afghans, et vivent dans des conditions précaires. A l’approche d’un été qui s’annonce rude, les efforts se multiplient pour apporter une aide essentielle à ces personnes.

Afghanistan : "Répondre à l'urgence, à Khost, c'est sauver des vies"


En octobre 2014, les équipes de Solidarités International ont commencé à intervenir dans le camp de Gulan dans la province de Khost en Afghanistan afin de venir en aide aux milliers de réfugiés Pakistanais fuyant les combats opposants l’armée pakistanaise à des groupes Talibans dans le nord Waziristân. Pour Jean-Philippe Barroy, coordinateur terrain, la réponse de Solidarités International aux besoins des refugiés "sauve des vies".

Afghanistan : 2015, nouvelle année de challenges

Depuis 35 ans, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient en Afghanistan. A l’aube de cette nouvelle année, trois principaux défis se présentent pour les équipes sur place. De la province de Khost où SOLIDARITÉS INTERNATIONAL vient en aide aux populations pakistanaises ayant fui les combats au Waziristan, à Kaboul où les déplacés survivent tant bien que mal, en passant par l'ouverture de nouvelles missions dans de nouvelles régions, les challenges vont être nombreux. Philippe Bonnet le chef de mission nous confie sa vision pour cette nouvelle année.

AFGHANISTAN : ouverture d'une nouvelle base à Khost

Dans la province de Khost en Afghanistan, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL vient en aide à ces dizaines de milliers de réfugiés Pakistanais ayant fui les combats des régions frontalières de l’Afghanistan. Sur place, notamment au sein du camp de Gulan dans le district de Gurbuz où se trouvent 15 000 personnes, nos équipes ont ouvert une nouvelle base d’où elles apportent une réponse concrète sur les problématiques d’accès à l’eau potable, d’installations sanitaires et de promotion de l’hygiène.

LE MECANISME DE REPONSE D’URGENCE EN AFGHANISTAN ACHEVE SA 3EME PHASE

Kaboul, 08.04.2014 | Le Mécanisme de Réponse d’Urgence (ERM), financé par le Département de l’Aide Humanitaire de la Commission Européenne (ECHO), a continué à répondre aux urgences causées par le conflit et les catastrophes naturelles soudaines qui touchent Afghanistan. Le programme ERM a achevé sa troisième phase et a produit un certain nombre de réalisations.

AFGHANISTAN : Pâturages dégradés, populations fragilisées

Parce que leur seul et unique moyen d’existence, l’élevage, est directement menacé par les catastrophes naturelles, cycliques dans la région, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL travaille avec les communautés rurales de la province de Bamyan à la protection de leurs pâturages. Eclairage de Bertrand Noiret, Responsable du programme de sécurité alimentaire de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL à Yakawlang.

AFGHANISTAN : De la nourriture, une formation et plus encore (partie 2)

Après les femmes, c’est aux hommes de partager leur expérience de notre programme de formation professionnelle dans les camps informels de Kaboul.

AFGHANISTAN : De la nourriture, une formation et bien plus encore

Dans les camps informels de Kaboul, le programme de formation professionnelle de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL apporte aux femmes et à leurs familles une aide considérable à plus d’un titre. Éclairage de Nadia, afghane, chargée de formation.

AFGHANISTAN : Faire face à l'hiver dans les camps informels de Kaboul

Alors que l’hiver et le froid s’installent en Afghanistan, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient pour venir en aide aux populations vulnérables vivant dans les camps informels de Kaboul (les KIS) pendant cette rude saison.

Promotion de l'hygiène pour tous dans les camps informels à Kaboul

En Afghanistan, les conflits qui perdurent depuis trois décennies ont entrainé une forte migration urbaine. La population de Kaboul a explosé en dix ans. Les deux tiers des populations déplacées sont installées sur des terrains informels, souffrant d’un accès chronique à l’alimentation, à l’eau potable, à l’assainissement et aux services de santé.

AFGHANISTAN : Le mécanisme de réponse d’urgence

COMMUNIQUE DE PRESSE - Kaboul, 19.09.2013 | Financé par le Département de l’Aide Humanitaire de la Commission Européenne (ECHO), le Mécanisme de Réponse d’Urgence (ERM) a été créé en réponse aux urgences causées par le conflit et les catastrophes naturelles soudaines, qui augmentent les besoins humanitaires aigus et structurels auxquels Afghanistan fait face, et entre à présent dans sa troisième phase.

AFGHANISTAN : Échanges agricoles en terre aride

Dans la Province de Bamyan, au centre de l’Afghanistan, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient dans le domaine de la sécurité alimentaire. Cette région très rurale concentre une population multi-ethnique de 368 800 habitants.

AFGHANISTAN : l'ERM, une capacité d'intervention rapide face à une crise

AFGHANISTAN : l'ERM, une capacité
d'intervention rapide face à une crise

En juillet, face à une crise de déplacés dans le Badakhshan, le Mécanisme de Réponse d’Urgence (ERM), un programme financé par ECHO et mené par un consortium d’ONG, a déployé une équipe d’intervention rapide afin d’apporter une aide d’urgence à ces familles en situation d’extrême vulnérabilité.

AFGHANISTAN : Mécanisme de réponse d'urgence

QUI SONT LES ACTEURS DU MECANISME DE REPONSE D’URGENCE ?   Le programme « Mécanisme de Réponse d’Urgence » (en anglais « Emergency Response Mechanism » ou ERM) est mis en place par un consortium de cinq ONG internationales (Action contre la Faim, Medair, Mission East, People in Need and SOLIDARITÉS INTERNATIONAL). Les cinq partenaires respectent les principes humanitaires d’humanité, neutralité, impartialité, indépendance et transparence en apportant une aide aux populations les plus vulnérables en se basant uniquement sur les besoins pour sauver des vies et/ou alléger les souffrances, et ce sans prendre parti.

AFGHANISTAN : Former les déplacés des camps de Kaboul à un métier

Depuis 2011, SOLIDARITES INTERNATIONAL mène un programme « nourriture contre formation » pour les déplacés et les émigrés de retour au pays et vivant dans les camps informels de Kaboul. SOLIDARITES INTERNATIONAL donne la parole à certains de ces apprentis.

AFGHANISTAN Winter Training in Kabul

Chaque année pendant la fermeture hivernale des bases, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL organise à Kaboul le « Winter Workshop ».  

AFGHANISTAN : Dans un camp de déplacés afghans à Kaboul

Trois émissions radio pour mieux comprendre la situation dans les camps déplacés afghans à Kaboul.  

AFGHANISTAN : Faire face à l'hiver dans les camps informels de Kaboul

En Afghanistan, l’hiver de 2011-2012 a été le plus glacial depuis des décennies. Les températures ont chuté, le sol boueux était recouvert d’une couche épaisse de neige, et les résidents des camps informels de Kaboul (KIS : Kabul’s Informal Settlements) se sont retrouvés à lutter pour leur survie. Quand l’aide est enfin arrivée, elle était tardive et insuffisante pour de nombreux habitants.

AFGHANISTAN : Passer l'hiver à Kaboul

FAIRE FACE. Dans les camps de déplacés de la capitale afghane, nos équipes n’apportent pas seulement une aide alimentaire. Pour donner aux mères et aux pères de familles les moyens de s’en sortir par eux-mêmes,  elles les forment à un métier.

Bangladesh : quelle réponse après l’afflux de Rohingyas ?

Entre octobre et décembre 2016, 74 000 Rohingyas ont fui les violences dont ils étaient victimes en Birmanie.  Ayant trouvé refuge dans le district de Cox’ Bazar, au sud du Bangladesh, nos équipes dans le pays ont mis en place une réponse d’urgence afin d’aider au mieux ces nouveaux arrivants ayant tout perdu parfois jusqu’à leur famille entière.

VIDEO : Les Rohingya victimes d’atrocités

Des milliers de familles Rohingya traversent aujourd’hui la frontière entre le Myanmar et le Bangladesh, fuyant les exactions qui ont déjà fait de trop nombreuses victimes. Viols, mutilations, voire même des injections inquiétantes… Ces populations opprimées ont souffert des pires atrocités. Cécile Barrière, qui revient du Bangladesh, témoigne d’une situation catastrophique.

Bangladesh : transformer l’eau de pluie en eau potable

Depuis le début du mois d’avril, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL développe un projet-pilote visant à améliorer l’accès à l’eau potable grâce à la collecte des eaux de pluie dans le district de Satkhira, dans le sud-ouest du pays.

BANGLADESH : Une réponse commune aux inondations

Au mois d'août 2014, de fortes pluies tombées dans les principaux bassins fluviaux du Bangladesh - ainsi que dans les bassins versants en amont de l'Inde voisine - ont provoqué d'importantes inondations dans la zone nord-ouest du pays.

Bangladesh : le mobile, nouvel outil pour les humanitaires?

Au Bangladesh, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL vient de clôturer deux programmes complémentaires en réponse à la tempête tropicale Mahasen, qui a frappé le sud du pays en mai 2013, causant de vastes inondations et des dégâts considérables à l'agriculture.

BANGLADESH : Un collectif d'ONG lutte contre les catastrophes naturelles

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL est implanté au Bangladesh depuis fin 2007, suite au cyclone Sidr. Le Bangladesh est l’un des pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles dans le monde, avec 80% de sa superficie en zone inondable.

CÔTE D'IVOIRE Chronique d'une crise humanitaire

URGENCE Entre décembre 2010 et avril 2011, les violences post électorales ont entraîné plus d’un million de personnes sur les routes. Tout au long de cette crise, SOLIDARITES INTERNATIONAL est intervenue à Abidjan et au Libéria voisin. Nos équipes concentrent maintenant leur action dans l’Ouest du pays, où se trouvent encore de nombreux déplacés.

Haïti : cinq mois après l'ouragan Matthew

Répondre à l’urgence de l’eau insalubre par l’installation de stations de potabilisation, la réhabilitation et la construction de points d’eau et la prévention des maladies liées à l’eau, tels sont les trois axes de la réponse des équipes de SOLIDARITES INTERNATIONAL dans la région des Nippes en Haïti après le passage de l’ouragan Matthew en octobre dernier. Trois axes qui, au-delà de permettre aux habitants de boire, n’ont qu’un seul objectif : réduire les risques de propagation du choléra.

Profession : chlorateurs en Haïti

Après l’ouragan Matthew qui a balayé Haïti début octobre, fait plus de 500 morts, 400 blessés et 175 000 sans-abris, la région des Nippes manque d’eau potable et la crainte d’une épidémie de choléra est particulièrement  forte. Dans cette zone au sud du pays, ce sont les équipes de Solidarités International qui sont en charge de la surveillance et du cordon sanitaire. Parmi elles, Philippe Pierre et Yves-Méry.

Ouragan Matthew : après le bilan, quelles réponses en Haïti ?

3 semaines après l’ouragan Matthew qui a balayé Haïti, fait plus de 500 morts, 400 blessés et 175 000 sans-abris, la région des Nippes manque d’eau potable et la crainte d’une épidémie de choléra est particulièrement  forte. Sur place les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL ont répondu à l’urgence en mettant en place un certain nombre d’activités.

Haïti : lutter contre le choléra dans les centres de santé après le passage de Matthew

A Anse à Veau, dans la région des Nippes, outre les maisons et les champs qui ont été détruits, c’est le centre de santé qui a été impacté par l’ouragan Matthew. L’approvisionnement en eau potable est très aléatoire et la tente qui accueillait les patients dont on suspecte qu’ils sont atteints du choléra n’a pas résisté aux vents violents. Face au désarroi des autorités de santé, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a décidé de leur apporter un soutien indispensable.

Journée Mondiale de l'Alimentation : après Matthew, n'oublions pas Haïti

Alors que la population haïtienne tente de reprendre pied suite au passage de l'ouragan Matthew, une crainte se fait ressentir : l'insécurité alimentaire. Le manque de nourriture disponible en raison des cultures ravagées et du bétail décimé pourrait plonger un peu plus encore les Haïtiens dans la pauvreté.
FaLang translation system by Faboba

Contact presse

Pour recevoir nos communiqués, effectuer un interview ou un reportage, merci de contacter :

Tugdual de Dieuleveult
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+33 1 76 21 87 11

En toute transparence

91,3 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2


Restez informé :

> La newsletter
> Le journal

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS